Hier ?

D'un continent à l'autre, du nord au sud des océans, nous avons essaimé nos spectacles.

 

12 années de navigation entre le cinquantième nord et le quarantième rugissant.

 

Trois Océans et 5 continents abordés.

Plus de 45 000 miles entre Saint-Malo et La Guyane.

  

Vous pourrez retrouver le détail de nos escales

en cliquant sur cette mappe monde.

 

Bonne ballade à vous


Mise à l'eau en été 2004, La Loupiote a fait un tour de Bretagne jusqu'aux côtes charentaises puis passa l'hiver entre le Portugal, le Maroc et les îles Canaries.

 

L'été 2005, elle est revenue sur la côte atlantique française offrir une version longue de "Entre Île et Aile" à La Roche Bernard où elle hiverna.

 

Après une tournée en Charente Maritime durant l'été 2006, elle quitta la France pour des représentations au Maroc. Elle fit escale aux Canaries.

 

En Janvier 2007, La Loupiote traversa son premier océan et passa l'hiver dans les Antilles Françaises. Au printemps, elle partit de Guadeloupe, direction le Canada, pour une tournée sur le Saint-Laurent (son fleuve et son golfe), incluant une étape à Saint Pierre et Miquelon.

 

En 2008, suite à son hibernation canadienne, La Loupiote se refit une beauté. L'équipage, comptant sa nouvelle mousse Ondja et sa nounou Marine, remonta le fleuve Saint-Laurent jusqu'au lac Ontario, prit le canal Erié puis fit une escale à New York. S'en suivit un hiver entre la Floride, les Bahamas et les Caraïbes.

 

Durant l'hiver 2009, La Loupiote s'ancra en Martinique et Guadeloupe pour la création de trois nouveaux spectacles. Au printemps, elle rejoignit Montréal pour tout un été de représentations au quais du vieux port. Avec l'automne, elle redescendit la carte jusqu'aux Antilles.

 

En 2010, elle donna des représentations dans les caraïbes avant de franchir le canal de Panama en automne. Puis elle remonta la côte d'Amérique Centrale via le Costa Rica et le Mexique.

Photo Gudrun

En 2011, l'hiver fut mexicain et hawaïen, l'été fut canadien et l'automne américain. Avec un moteur comme neuf, elle atteignit San Francisco puis la Californie du sud. Elle rejoignit le Mexique pour les fêtes de fin d'année.

 

En 2012, elle traversa l'équateur pour sillonner les eaux polynésiennes et y semer des spectacles puis rejoignit la Nouvelle Zélande en fin d'année.

 

En 2013, elle donna des représentations en Nouvelle-Zélande, traversa la mer de Tasman et en fin d'année entama une descente de la côte Australienne, de Coffs Harbour à Hobart en Tasmanie.

En 2014, elle retourna en Nouvelle Zélande et s'y produisit. Elle échappa au froid de l'hiver en Nouvelle Calédonie.

 

Elle a repris sa route en avril 2015 pour atteindre l'Asie où elle a passé plusieurs mois au sec pour travaux. Seajet nous accompagne désormais avec son antifouling au silicone que nous apprécions tant.


En 2016, elle se jeta dans la machine à laver de l'Océan Indien. Elle rebondit sur  Rodrigue, Maurice puis La Réunion pour une série de spectacles à Saint Pierre. Elle remonta au cap d'ambre malgache et se heurta à Mayotte où un fonctionnaire ouvrit un gigantesque  parapluie, lui refusant de jouer pour raison de sécurité!

En Octobre, elle accosta l'Afrique du Sud pour une série de spectacles de Richard's Bay à Simon's Town.